financement
Le financement

Qu'il s'agisse d'une acquisition de société ou d'actif, d'investissement industriel ou commercial, d'apport partiel ou d'externalisation d'actif, il importe pour nos clients de savoir dans des délais les plus courts possibles et sur la base de leurs apports ou de leurs fonds propres existants, s'ils ont la capacité financière de lever des capitaux (et combien) pour mener à bien leur projet sans compromettre l'équilibre financier général.


C'est à la fois notre connaissance des secteurs économiques, notre culture financière et les relations que nous entretenons avec nos partenaires qui nous permettent de valider rapidement la faisabilité financière d'un projet.

En effet pourquoi perdre son temps en partant dès le départ sur une mauvaise piste ?

La valeur ajoutée

La valeur ajoutée d'un bon projet de financement réside dans la recherche d'un optimum conjuguant de nombreux paramètres nécessitant de conjuguer plusieurs expertises.

Les équipes de Finacq, composées d'experts, vont s'attacher à analyser financièrement le projet en partant de l'existant (historique des comptes de l'acquéreur et de la cible) et bien entendu du prévisionnel/business plan.

Pour des questions de déontologie vis-à-vis de nos partenaires, il n'entre pas dans les attributions de Finacq d'établir le business plan. Si toutefois à la demande expresse de nos clients, une des entités du groupe CFK FINANCE venait à intervenir dans ce domaine, une parfaite transparence serait requise par Finacq afin que l'appréciation du projet par nos partenaires soit la plus objective possible.

Dans le registre du financement, Finacq recherche les solutions optimales c'est-à-dire que tous les aspects sont pris en compte et négociés que ce soit le coût (taux, commissions de confirmation, d'utilisation ou de non utilisation, front fees), la syndication, les covenants (ratios), les clauses de toute nature, les garanties, les conditions d'exigibilité, la subordination éventuelle.




Lire la suite : le refinancement le financement